Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2467
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Reanimator
Album: Thrashin' The Neighborhood
Qui a dit que le thrash metal était mort? En tout cas, sûrement pas les gars de Reanimator qui ont comme ambition de remettre le thrash metal sur la carte au Québec! Venant tout droit de...
Groupe: Limp Bizkit
Album: Gold Cobra
Finalement, le sixième album du groupe nu metal/rap metal Limp Bizkit, "Gold Cobra", voit enfin le jour en 2011. Si vous n'avez jamais aimé Limp Bizkit, pourquoi lire ce texte? De mon côté, je...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Instanzia
 Album: Ghosts (2010)
Note:
8.4/10
Style : Power Metal

Compagnie : Metalodic Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Omen
02. Ghosts of the Past
03.Power of the Mind
04. Charming Deceiver
05. Heavenly Hell
06. A Genius Who Believes
07. The Key
08. The Desert Fox
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Daves Couture
 
Daves Couture
Le ‘power metal’ est un créneau qui a fortement évolué et pris racine à la fin des années ’90 même si plusieurs groupes tels Helloween et Blind Guardian s’y appliquaient déjà à la fin des années ’80. Plus le temps a passé, plus il y avait une mer de formations, en majorité européennes, qui tentaient leur chance et beaucoup sans succès car il semblait que tout avait été dit sur le style. Les quelques références dans le créneau sont restées passablement populaires, spécialement au Québec. Avec Forgotten Tales, qui nous a rendu fier depuis une dizaine d'années, rien n’avait été aussi pur dans le style que Instanzia et son premier CD intitulé ‘Ghosts’. Il s’agit d’une nouvelle formation qui a produit quelques spectacles en 2010 et qui lance maintenant un premier CD pour repartir à nouveau en 2011 et tenter de laisser ses premières traces.

Dès la première écoute, j’ai eu l’étrange sensation que j’entendais Sonata Arctica. Je me suis immédiatement dit sagement : « Non, non, écoute ça demain sous un autre jour et va-y pour une écoute à tête reposée ». Et en effet, j’ai bien fait car la suite m’a révélé de meilleures impressions même si la voix de Alexis Woodbury (chant) me fait penser à Tony Kakko à l’ère de Ecliptica, du moins à certains égards. Si je fais abstraction de ça, le reste me donne une belle impression sur un groupe qui possède un bon sens de la mélodie, ce que le ‘power metal’ possède comme caractéristique.

D’entrée de jeu, ‘Ghosts of the Past’ est frappante et c’est l’hymne au ‘métal’ qui débute, elle est bien structurée dans son ensemble sauf après le solo où un changement semble inadéquat. Il s’agit d’une excellente pièce et c’est celle qui nous reste facilement en tête… J’apprécie globalement les rythmes ‘mitrailles’ des guitares associées au ‘Bass drums’ qui donnent une couleur plus progressive aux pièces. Charming Deceiver est un mid-tempo ‘ et un autre exemple fascinant des rythmes assez ‘mitrailles’ mais qui sont combinés assez souvent à un refrain plus standard qui enlève un peu de couleur à des couplets et pré-refrains d’excellente qualité. J’ai été charmé également par A Genius who Believes qui alimentent encore une fois la couleur que semble prendre l’ensemble du CD.
Je trouve que c’est celle qui possède les meilleurs agencements entre les rythmes et qui gardent cette fluidité tout au long de la pièce. The Key nous offre une excellente ligne vocale qui contraste beaucoup avec la tonalité globale du CD, sauf pour le refrain qui garde la couleur caractéristique de l’album.

Si je résume, on constate un niveau de composition élevé dans ce groupe qui se lance dans le créneau ‘power metal’. C’est un premier CD réussi que bien des groupes ne peuvent offrir à leurs débuts. Cependant, pour se démarquer de ce monde infernal qu’est le ‘power’, il faudra peut-être sortir quelque chose de plus innovateur, ce qui ne veut pas dire que le potentiel n’y est pas, le style d’un groupe prend souvent forme après quelques albums. Rare sont ceux qui savent exactement quelle route ils prendront avec les années. J’aimerais peut-être quelques lignes vocales plus uniques et quelques solos plus versatiles mais l’ensemble reste très solide.


  Note de MU : 8.4/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau