Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2469
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Heavenly
Album: Sign Of The Winner
Après la sortie du premier album « Coming from the sky » de ce groupe Français que je n’ai pas vraiment apprécié, voilà qu’arrive « Sign of the winner » sur les tablettes de magasin. Hmm. Qu’est-ce...
Groupe: Shakra
Album: Fall
La formation suisse Shakra en est à son cinquième album avec "Fall", mais il s'agit du premier avec AFM Records. Au début, le groupe oeuvrait un peu plus dans le heavy metal. Sur ce disque, nous...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Sia
 Album: We are born (2010)
Note:
8.5/10
Style : Rock Alternatif

Compagnie : Sony Music

Format : CD

Liste des pistes :

1 - The Fight 

2 - Clap Your Hands 

3 - Stop Trying 

4 - You’ve Changed 

5 - Be Good To Me 

6 - Bring Night 

7 - Hurting Me Now 

8 - Never Gonna Leave Me 

9 - Cloud 

10 - I’m In Here

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Léa Chantereau
 
Sia est une chanteuse qui commence, malgré son âge relativement jeune (35 ans), à laisser de nettes traces dans le paysage musical actuel. Après le groupe australien acid jazz Crisp, plusieurs apparitions sur les albums de Zero 7, des chansons connues par bon nombre et disséminées un peu partout sur la surface auditive du monde (sans savoir par exemple que oui, oui, c’est elle qui clôt le dernier épisode de la série Six Feet Under), la jolie australienne nous revient avec son cinquième album studio, We Are Born.

Comme l’incipit d’un livre, bien souvent, la première chanson de l’album donne le ton pour nous plonger dans l’univers de l’artiste doucement mais surement (l’ordre de la tracklist est effectivement de première importance afin de créer la logique d’un album). Ici The Fight n’échappe pas à la règle: un rythme entrainant, une guitare assez présente ainsi qu’une voix reconnaissable parmi toutes, énergique, un peu éraillée, et pourtant si délicieusement mélodieuse. Voici Sia et son We Are Born. La suite, Clap Your Hands, de toute logique, demeure dans la même lignée que le premier morceau. Quelques sonorités électroniques en plus, une mélodie qui reste dans la tête quoi qu’on fasse, et voilà bel et bien un tube, format radio et tout le toutim. Et la suite, petites pépites de créativité joyeuse, ne faiblit pas. You’ve Changed connaît d’ailleurs un immense succès en Australie. I’m In Here est surement celle qui nous rappelle le plus la Sia des dernières années, notamment pour les backs, le rythme de la mélodie, et surtout, oui, surtout pour ces longues notes chantées, remplies de souffle, qui lui semblent si chères et qui sont un peu sa marque de fabrique. Quelques petites douces balades (Be Good to Me, Oh Father), et le tour est joué : on adhère.

Même si les chansons de cet album sont à première écoute simples et abordables, il semble toutefois important de noter un réel travail sur les mélodies du chant et les différentes sonorités des instruments utilisés.

Bref, un album résolument positif, oubliés les Breath Me et compagnie qui nous déchiraient le cœur, surement parce que mademoiselle Furler a réussi a dépasser sa tragique histoire. She Is Born, mais ça, on le savait déjà.



  Note de MU : 8.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau