Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2471
Nouvelles: 27667
Entrevues: 116
Critiques en Vrak
Groupe: Royal Hunt
Album: Paradox
Je suis tombé sur le groupe Royal Hunt par hasard. En fait, j’étais à la recherche de nouveautés et quelqu’un m’a conseillé d’acheter cet album qui n’est pas le premier de la formation mais qui a...
Groupe: Bon Jovi
Album: What About Now
Depuis de nombreuses années, Bon Jovi demeure toujours aussi actif sur la scène musicale. Il a connu ses moments de gloire et ses déceptions, mais il a su rejoindre un nombre incalculable de...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Strigampire
 Album: Where Torments Drown (2009)
Note:
9.0/10
Style : Death Metal Melodic

Compagnie : N/A

Format : CD

Liste des pistes :

01. Black River Of Sorrows
02. Within These Walls
03. The Enemy Inside
04. Forever Condemned
05. Winter, White Season Of Power
06. The Ocean Between Us
07. Through My Touched Eyes
08. Weaker Than Vice
09. Secret Guilt
10. In Silence I Remember
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : François Toutée
 
François Toutée
La première chose que j’ai pensée à propos de Strigampire, c’est qu’il fallait du cran (et de l’imagination) pour mettre une chute d’eau, un démon enchaîné et une bouteille de Jack Daniels dans la même illustration. Issu de Trois-Rivière, ce groupe de Death Mélodique nous présente son premier album, Where Torments Drown, et le moins qu’on puisse dire, c’est que Laviolette serait sûrement très fier de ses descendants.

L’album débute calmement avec Black River of Sorrows, une introduction instrumentale jouée à la guitare 'clean'. Quand la pièce suivante, Within These Walls, s’enchaîne, on est soufflé : un roulement de grosses caisses écrasant, un riff dévastateur et un cri démoniaque, nous voila conquis, et on reste sous le choc. On découvre aussi la production signée Jef Fortin, excellente, que ce soit au niveau des guitares que de la batterie, même si la basse reste un peu trop en retrait, comme c’est trop souvent le cas. Cette chanson résume bien le style de Strigampire : des riffs mélodiques et accrocheurs, un très bon équilibre entre les mélodies et l’agressivité, entre la technique et la simplicité.

La voix est en autre élément essentiel de l’album : le chant hurlé de Steve De Cotret, puissant et hargneux, est tout simplement le meilleur scream que j’ai entendu depuis Angela Gossow (Arch Enemy), et vaut à lui seul le détour. Seul bémol, si Steve nous a prouvé qu’il pouvait varier sa voix, que ce soit vers l’aigu ou vers le grave (comme dans The Ocean Between Us), il le montre assez rarement. Une plus grande variété des styles vocaux aurait été appréciée.

Au niveau de l’écriture, bien que certains passages déçoivent un peu, on a droit à un très bon travail. Les riffs (comme celui qui introduit Forever Condemned) sont souvent remarquables, et certains moments (comme le refrain de Weaker Than Vice ou l'introduction de Within These Walls) sont d’une intensité rarement atteinte.

L’album finit comme il a commencé, avec un morceau instrumental plus calme, cette fois ponctué d’un solo mémorable. Mémorable comme cet album, qui mérite de propulser Strigampire parmi les grands groupes québécois : intense, bien écrit et interprété, c’est une indéniable réussite.


  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau