Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2458
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Divinité
Album: Les Fleurs Du Mal
Le groupe black metal québécois Divinity, maintenant devenu Divinité pour éviter des confusions avec le nom de certains autres groupes, en était à leur premier album en 2003 avec "Les Fleurs Du...
Groupe: Suicidal Tendencies
Album: How Will I Laugh Tomorrow…When I Can't Even Smile Today
Une année après la sortie de « Join The Army », le groupe hardcore de Venice en Californie, Suicidal Tendencies, nous arrive avec « How Will I Laugh Tomorrow…When I Can't Even Smile Today ». Le...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Stormwind
 Album: Rising Symphony (2003)
Note:
7.0/10
Style : Power Metal

Compagnie : Massacre Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Rising Symphony  
02. Touch The Flames  
03. Eyes Of Change  
04. Strangers From The Sea  
05. River Of Love  
06. White Man  
07. Flyer  
08. Streets Of Prishtine  
09. Excalibur  
10. Venezia
 
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Stormwimd, un autre groupe provenant de la Suède, comme vous pouvez le voir. Cependant, ils sont parvenus à ajouter leur touche personnelle à un son déjà beaucoup utilisé. Il s'agit d'un joyeux mélange heavy/power metal avec évidemment, des refrains accrocheurs et très intéressants. Lorsque je me suis procuré l'album, je n'avais aucune réelle attente face à ce disque et à ce groupe, mais j'ai été agréablement surpris. J'adore découvrir des formations moins connus et le faire partager aux amateurs, cet album me le permet.




On peut noter la venue d'un nouveau batteur, David Wallin, qui a eu la tâche de remplacer Patrick Johansson, ce dernier était parti en tournée avec Yngwie Malmsteen. 'Touch The Flames' n'a pas passé inaperçu, puisque le magasine 'Hard Rock' ont choisi la pièce sur leur CD échantillon en Avril 2003, qui était limité à 100 000 copies.




Avec des mélodies solides sur 'Touch The Flames' et 'Eyes Of Change', on peut voir rapidement si on accroche au groupe ou non. Toutefois, ils ont su utiliser plusieurs niveaux différents sur les pièces et le résultat est fort positif. Au départ avec un son puissant et dynamique, ils nous offrent sous forme de chorale l'introduction et les refraius de 'Strangers From The Sea'. Une des meilleures chansons de l'opus. Cette dernière offre une réelle ambiance power metal par sa rapidité, son exécution globale et à l'aide de la chorale qui propulse la mélodie à un bon niveau. La voix de Thomas Vikström va à merveille au morceau, et à l'intégralité de l'album pour être plus précis. Ils n'inventent rien, mais ils font de très belles façons ce qu'ils jouent.




L'album inclut aussi une version heavy de la chanson de la Reine "White Man". Nous avons droit à une très bonne pièce. Le morceau 'Flyer' utilise différents tons durant la chanson, ils exploitent cette facette régulièrement sur l'album. Cette fois-ci, ils nous envoient deux ballades, 'River Of Love' et 'Streets Of Prishtine', qui viennent briser le rythme de 'Rising Symphony'. Ils tombent dans le cliché standard avec deux ballades ayant un rythme et une sonorité rock des année 80. Elles n'ont vraiment pas leur place sur l'opus, assez décevant, puisqu'elles sont situées à des endroits qui détruisent et découpent l'album.




On revient avec 'Excalibur', une pièce mid-tempo qui manque d'énergie et de conviction. Finalement, 'Venezia' est une petite pièce instrumentale à la guitare acoustique de moins de deux minutes.




Quel dommage, une première moitié tellement intéressante et puissante, d'où le rythme est totalement détruit avec la deuxième. En fait, dans l'ensemble, 'Rising Symphony' est vraiment très intéressant, possède de belles mélodies et des refrains accrocheurs. 'Touch the Flames', 'Eyes of Change', 'Strangers From The Sea' et 'White Man' vont faire tapper du pieds les amateurs typiques de heavy/power metal, mais nous sommes loin de l'innovation et de la perfection, très loin, puisque plusieurs points, comme le manque de constance dans le rythme et la structure de certaines pièces, nous donnent des impressions très partagées. Personnellement, 'Rising Symphony' de Stormwind est un opus que je trouve fort intéressant et accrocheur. Nous aurions pu avoir beaucoup plus dans la deuxième moitié de l'album, il n'est pas mauvais, mais manque d'énergie.


  Note de MU : 7/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau