Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2476
Nouvelles: 27667
Entrevues: 117
Critiques en Vrak
Groupe: Manigance
Album: D'un Autre Sang
Comme la plus part d'entre vous le savent, les groupes de Métal qui composent et interprètent des chansons françaises ce font rares. On peut penser toute suite a Anonymus qui viennent d'ici, mais...
Groupe: Manowar
Album: Warriors of the World
Ça a pris six ans aux Rois du Metal pour nous faire entendre un successeur à l’excellent Louder Than Hell. Après une si longue attente, on pourrait être en droit à s’attendre à un album...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Rage
 Album: Strings To A Web (2010)
Note:
8.3/10
Style : Heavy / Power Metal

Compagnie : Nuclear Blast Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. The Edge Of Darkness
02. Hunter And Prey
03. Into The Light
04. The Beggar's Last Dime
05. Empty Hollow
06. Empty Hollow II - Strings To A Web
07. Empty Hollow III - Fatal Grace
08. Empty Hollow IV - Connected
09. Empty Hollow V - Reprise
10. Saviour Of The Dead
11. Hellgirl
12. Purified
13. Through Ages
14. Tomorrow Never Comes
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Albert Lamoureux
 
Albert Lamoureux
Tout amateur de musique métal connait le groupe allemand Rage, après tout, ils font de la musique depuis plus de 25 ans. Leur nouvel album intitulé ‘String To A Web’ est leur 19e offrande studio et leur 6e lors de la dernière décennie. Il n’y a aucun changement au niveau du personnel pour un deuxième album consécutif, c’est donc Peter ‘Peavy’ Wagner qui est toujours à la basse et à la voix. Il est accompagné de Victor Smolski à la guitare et le plus récent membre André Hilgers (Silent Force) à la batterie.

Après une brève introduction de guitare fortement inspirée du style préconisé par Joe Satriani, nous avons droit à une musique rapide et puissante centrée sur la batterie et la guitare. Pour ceux qui ont délaissé le groupe au fil des ans, sachez que la voix de Peavy est toujours aussi bonne que par le passer. ‘The Edge Of Darkness’ est une bonne composition simple qui mélange habilement le métal traditionnel et quelques éléments progressifs, ce qui incitera l’amateur à écouter cet album avec attention. Le groupe retrouve sa touche agressive sur le titre ‘Hunter And Prey’, surtout au niveau de la voix. La tonalité de la guitare s’harmonise parfaitement avec le style vocal de la composition. Le tout est bien soutenu par une belle performance d’André à la batterie. Le titre ‘Into The Light’ est tout aussi agressif, mais on y retrouve également un côté mélodique charmant, spécialement au niveau du refrain. Ce n’est pas pour rien que cette pièce est le premier extrait de l’album. Après l’agressivité et la mélodie, c’est maintenant la vitesse qui est mise en valeur dans le morceau ‘The Beggar's Last Dime’. La batterie est omniprésente tout au long de la composition et nous offre de multiples changements de rythmes qui ne font qu’accentuer la qualité de cette composition. La pièce ‘Empty Hollow’ est l’élément central de cet album et est composée de cinq parties aussi distinctes les unes des autres. Pour ce tour de force, le groupe utilise l’orchestration à merveille. Généralement, on peut penser que ce style musical est synonyme d’une composition lente, dénudée de lourdeur et d’éternelles transitions acoustiques, mais détrompez-vous, ‘Empty Hollow’ est tout sauf cela. De plus, cette composition épique donne l’opportunité à chaque membre de la formation de s’exprimer librement et sans retenue. On y retrouve même une superbe performance vocale de Peavy lors de la quatrième portion, tellement parfaite qu’elle vous donnera la chair de poule. Après une telle performance, nous avons droit à un titre inspiré du style préconisé par le groupe Pantera, tant à la guitare qu’à la voix! Le rythme est puissant, la guitare est lourde et la voix est beaucoup plus gutturale qu’à ce que Peavy nous a habitué par le passé. Avec ces attributs, ‘Saviour Of The Day’ remporte la palme de la composition la plus sombre de l’album, même si le solo de guitare nous prend par surprise par son style futuriste et électronique. Évidemment, comme tout bon album du groupe, nous avons droit à une belle ballade acoustique qui a pour nom ‘Through Ages’. Cette dernière rappelle le titre ‘Beauty’ de l’album ‘Speak Of The Dead’, mais cette fois, la musique sert principalement d’interlude à deux compositions lourdes et agressives.

Avec ‘String To A Web’, Rage incorpore habilement quelques éléments orchestraux préconisés sur l’album ‘Speak Of The Dead’ au style métal traditionnel du groupe sans tomber dans l’abondance. La production est aussi un élément important de ce dernier album, la venue du réputé Charlie Bauerfeind y est certainement pour beaucoup. L’album est moderne et diversifié tout en conservant le style du groupe. ‘String To A Web’ est un disque solide qui n’a rien à envier aux albums ‘Unity’ et ‘Soundchaser’. Sans contredit l’une des belles surprises de l’année.


  Note de MU : 8.3/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau