Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2467
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Bilocate
Album: Summoning The Bygones
Après 4 ans d'attente, le formation metal extrême de la Jordanie Bilocate est de retour avec sa troisième offrande "Summoning The Bygones". Se décrivant lui-même comme un groupe metal extrême...
Groupe: Derek Sherinian
Album: Molecular Heinosity
Le virtuose des claviers Derek Sherinian nous offre son nouveau bébé intitulé ‘Molecular Heinosity’. Le maitre des claviers s’est encore une fois entouré de musiciens hors pair afin de réaliser son...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Reanimator
 Album: Ignorance Is No Excuse (2009)
Note:
8.9/10
Style : Thrash Metal

Compagnie : Galy Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Exterminate the Weak
02. Thrashin' the Neighborhood
03. 20 Years too Late
04. Maximum Overdrive
05. The Desolator
06. Ignorance Is No Excuse
06. When the World Burns Down
08. Standards of Failure
08. Speak No Evil
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Pierre-Yves Bédard
 
Pierre-Yves Bédard
Depuis la sortie de son premier EP en 2007 sous l’étiquette Galy Records, Reanimator a su attirer l’attention des amateurs de Thrash Métal du Québec en entier et a même recréé un certain engouement pour un style parfois délaissé par les groupes locaux. De plus, ses performances scéniques démentielles ont su le propulser rapidement à un niveau supérieur. Après plusieurs spectacles à travers la province, il revient avec son tout premier album pleine longueur qui sera l’objet des prochaines lignes. Évidemment, qui dit grand succès dit grandes attentes envers le nouveau matériel.

Tout d’abord, une chose est certaine, Reanimator ne faisait pas dans la dentelle et n’a pas l’intention de modifier le style qui a fait en sorte qu’il s'est démarqué dès son apparition sur la scène Métal. Plus précisément, tout au long de l’écoute, une intensité renversante se fait sentir. Il exploite le Thrash d’une manière qu’on pourrait qualifier d’Old School tout en y ajoutant quelques touches distinctives qui seront relatées un peu plus tard. Personnellement, lorsque je pense au quintet de L’Assomption, l’image qui me vient en tête est celle d’un homme debout sur le toit d’un TGV en marche en train de s’immoler par le feu. Ceux qui les ont déjà vus sur scène auront assurément en tête des images de la formation qui se déchaîne tout au long de l’expérience.

Musicalement parlant, cet opus dégage une maturité intéressante qui vient corroborer le baggage qu’accumule Reanimator depuis ses débuts, il y a maintenant cinq ans. En effet, après maintes écoutes, j’observe une plus grande diversité et une grande audace au sein de l’ensemble musical. À la batterie, Françis Labelle ne se contente pas de seulement induire des rythmes bien connus. Il diversifie son jeu de belle façon, ce qui ajoute une autre dimension aux pièces proposées. Il évite de tomber dans les clichés et son style particulier rehausse la cadence générale de l’effort. À la basse, Patrick Du Tremble ne passe pas inaperçu. Que ce soit par ses solos délectables ou par son style rafraîchissant, il vient démontrer ce qu’est le vrai rôle d’un bassiste. Il est facilement audible et son apport est revigorant. À la guitare, Mathieu Allard et Julien Lefort livrent la marchandise. Les riffs qu’ils mettent en scène sont accrocheurs et entraînants. De plus, ils sont assez impressionnants lorsqu’ils s’engagent dans des solos les plus démembrants les uns que les autres. Leur unicité ne réside pas nécessairement dans la vitesse excessive, mais plutôt dans l’originalité et l’innovation qu’ils présentent. Finalement, Patrick Martin, qui était connu sous le nom de ‘’Pétrick Le Pirate’’ il n’y a pas si longtemps, s’arrache les cordes vocales d’une manière majestueuse et en met plein la figure à l’auditeur. Son style vocal cadre à merveille avec la fougue et l’attitude électrisante du groupe. Il transmet les textes avec une énergie contagieuse qui vient contaminer à coup sûr chaque individu qui lui prête oreille.

Concernant certains aspects plus ’’techniques’’ d’ ’’Ignorance Is No Excuse’’, le quintet a aussi fait un excellent boulot. En effet, la production est assez soignée, ce qui permet d’apprécier leur dur labeur. Par ailleurs, la pochette du disque est assez réussie. Il est difficile de rester indifférent face à une telle création artistique représentant à parfaitement ce que la formation délivre.

En résumé, Reanimator propose un premier album pleine longueur qui vient prouver aux amateurs qu’il est sérieux et qu’il n’a pas peur de s’imposer. Son style particulier apporte une vague de fraîcheur à un style musical qui, à mon humble avis, a tendance à rester un peu trop conservateur par moments. Il a su répondre aux grandes attentes qu’il a créées avec ses offrandes précédentes et je crois que dans un avenir rapproché, il saura s’imposer encore plus sur la scène québécoise et même plus encore. Il a un potentiel indéniable et il sait bien exploiter les atouts de chaque membre de façon à créer un produit fini tout à fait génial qui vous donnera envie de vous déchaîner sans retenue.


  Note de MU : 8.9/10 Note des Membres : 7.0/10 (1 note)  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau