Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2475
Nouvelles: 27667
Entrevues: 117
Critiques en Vrak
Groupe: World Under Blood
Album: Tactical
Des super groupes, c’est toujours intéressant car on se demande souvent si ce ne sont pas des musiciens qui nous refilent leur crap qu’ils ne peuvent pas passer avec leur formation principale. Avec...
Groupe: Primate
Album: Draw Back A Stump
Primate est le projet en parallèle de Kevin Sharp de Brutal Truth et de Bill Kelliher de Mastodon. Ceux qui...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Sig:Ar:Tyr
 Album: Beyond The North Winds (2008)
Note:
9.0/10
Style : Viking Metal

Compagnie : Morbid Winter Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. King of the World
02. Beyond the North Winds
03. Pale Autumnal Moon
04. Under the Mountain
05. Sword From An Unknown Hand
06. Etched in Stone
07. Among the Ruins
08. The Way (The Path Less Chosen)
09. Far Away
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Louis Goulet
 
Louis Goulet
Le vent d’hiver balaye la plaine déserte et enneigée, transportant avec lui les échos du passé que contient la nature, vaste et froide. Telle est l’image évoquée par le deuxième opus du one-man band ontarien SIG:AR:TYR, alors que le premier hymne viking à saveur folk de Beyond The North Winds, composé par le multiinstrumentiste Daemonskald se fait entendre. Adepte de la mythologie viking, de ses références occultes et de son évocation de la grande et puissante nature, l’unique musicien tire le nom de son projet de runes anciennes, SIG:AR:TYR étant environ traduit par Chaos, Balance, Ordre. Déjà en vue depuis son premier album Sailing The Seas Of Fate et reconnu pour son jeu à la guitare acoustique et ses sonorités ambiantes basées sur cette même guitare acoustique, l’auteur-compositeur délaisse un peu cet aspect pour s’approcher d’une sonorité beaucoup plus « métallisée » sur son dernier effort. Trois titres ne sont qu’acoustiques, comparé à un seul exclusivement électrique sur Sailing The Seas Of Fate.

Beyond The North Winds s’ouvre sur une longue introduction au clavier. L’ambiance de King Of The World annonce celle de tout l’album : lente, introspective, minimaliste, bien qu’épique et grandiose. Les premiers accords arrivent après trois minutes, et on reconnaît rapidement le son de la guitare acoustique de Daemonskald. La différence ? Quelques accords plus tard s’ajoutent une batterie lourde et martiale et un riff viking tout en distorsion. Le rythme reste lent tout au long de la pièce (et tout au long de l’album), alors que le guitariste se lance dans quelques solos acoustiques d’influence orientale ainsi que dans plusieurs autres plus rapides joués à la guitare électrique. La pièce titre suit, basée sur la guitare acoustique, et démontrant la capacité de la voix de Daemonskald, dont l’ambitus est impressionnant de même que sa maîtrise du chant clean et du chant plus black metal. Pale Automnal Moon, un morceau acoustique moins long que ses prédécesseurs, met en valeur le jeu inspiré du guitariste. Alors que Under The Mountain laisse entendre ses premiers accords, on devine tout de suite les inspirations très apparentes qui ont teinté la musique de SIG:AR:TYR : plus métal (presque du début à la fin), la pièce rappelle le style de Falkenbach (l’album en général et son concept, « viking », mais relatant le panorama nordique et la mer grandiose plutôt que les festivités et les batailles, rappelle ce groupe mythique du folk metal), alors que les voix clean agrémentées de chœurs masculins nous ramènent à l’époque « Hammerheart » du non moins légendaire Bathory; également, la forte dose d’ambiance acoustique qui règne tout au long de la pièce et de l’album au grand complet plaira à coup sûr aux fans de Agalloch ou Primordial.

Après une autre courte pièce dans laquelle Daemonskald nous démontre encore une fois ses talents de guitariste et ceux de mélodiste, Sword From An Unknown Hand, l’homme en question rapplique dans le même ordre d’idée que l’album en général : Etched In Stone est teintée de passages acoustiques, basée sur un mid-tempo martial et rappelle plus que moins la musique du regretté Quorton. Le chanteur y livre ici une performance digne de mention, de même qu’un solo de guitare à couper le souffle. Le morceau, avec sa progression d’accord lente et répétée, son ambiance particulière, son solo et son passage acoustique fait même penser à quelque chose que Opeth aurait pu composer, en plus minimaliste. Finissant sur une mélodie lancinante, la pièce est sans conteste la meilleure de Beyond The North Wind. Elle y est suivie par Among The Ruins, semblable à Pale Automnal Moon et Sword From An Unknown Hand. The Way (The Path Less Chosen) est quant à lui le morceau le moins réussi de l’album. Non pas qu’il soit mauvais, loin de là, mais il semble complètement détaché du reste de l’œuvre. Seule pièce plutôt rapide, elle est composée d’une progression d’accord clairement rock, d’une voix également plus rock que folk metal, de plusieurs passages en modes majeurs, etc. D’une ambiance plutôt joyeuse, The Way contraste beaucoup trop avec le reste de l’album. Bien sûr, celui-ci manque un peu d’originalité dans la musique (variée, mais à l’intérieur d’un même moule rythmique et harmonique), mais la pièce en question donne tout de même l’impression d’une erreur de parcours.

L’album se conclut sur une ballade acoustique, Far Away, qui demeure à mi-chemin entre la pièce précédente et le reste de l’album : un morceau somme toute très bon, avec une ligne vocale intéressante, mais dont la facture diffère de l’ambiance hivernale et sombre à laquelle nous a habituée SIG:AR:TYR au long de son disque; Beyond The North Wind se termine donc sur une note moins orageuse que celle par laquelle il avait débuté. Malgré tout, les quelques petits défauts mentionnés ne viennent toutefois pas assombrir la qualité générale de l’album, qui, malgré son caractère minimaliste parfois monotone et peu accessible, demeure inspiré et mystique, réussissant tout comme d’autres auparavant (pensons à Bathory) à nous transporter dans un monde où règne le vent du nord.


  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau