Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2469
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Undercover Slut
Album: Amerikkka Macht Frei
Actif sur la scène depuis 1995, Undercover Slut commence réellement plus à se faire connaître au début des années 2000. D'ailleurs, Undercover Slut obtient déjà une bonne popularité dans son...
Groupe: Demonaz
Album: March Of The Norse
Si le nom ne vous dit rien ou juste un p’tit quelque chose, c’est que Demonaz est un membre plutôt effacé d’Immortal maintenant....
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Gojira
 Album: The Way of All Flesh (2008)
Note:
9.0/10
Style : Death Metal Progressif

Compagnie : Listenable Records

Format : CD

Liste des pistes :

01. Oroborus
02. Toxic Garbage Island
03. A Sight to Behold
04. Yama's Messengers
05. The Silver Cord
06. All the Tears
07. Adoration for None
08. The Art of Dying
09. Esoteric Surgery
10. Vacuity
11. Wolf Down the Earth
12. The Way of All Flesh
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : François Toutée
 
François Toutée
J’ai vu Gojira pour la première fois en novembre dernier avec In Flames, et j’avais été ébloui par leur performance hors-norme. C’est un groupe réellement unique, quelque chose qui vous prend aux tripes. Ce n’est pas une musique simple et accrocheuse : c’est quelque chose de lourd, sombre et brutal, un mélange incisif d’agressivité et de technique. Chaque hurlement de Joseph respire la hargne et le désespoir, chaque blast beat écrase tout sur son passage avec la subtilité d’un bulldozer, chaque riff a la puissance entêtante d’un métronome. Après un From Mars to Sirius très réussi en 2005, les Français nous reviennent avec leur nouveau rejeton. Procédons à la dissection de cet enfant définitivement à part.

L’album commence doucement avec ‘’Oroborus’’ et son ‘’tapping’’ hypnotique et envoutant. C’est une pièce vraiment spéciale et assez douce selon les critères de Gojira, même si l’agressivité reprend le dessus plus tard dans la pièce. Une vraie réussite. On continue avec ‘’Toxic Garbage Island’’, très fidèle au son de Gojira : un riff puissant et saccadé, suivi par un refrain tout aussi réussi. Un classique. Avec ‘’A sight to Behold’’, Gojira tente d’explorer un son plus électronique et robotisé. Si la performance du batteur est appréciable, c’est une expérimentation dont on aurait pu se passer. Après un ‘’Yama’s Messengers’’ classique, mais efficace, place à ‘’The Silver Cord’’, un interlude instrumental dans la veine de ‘’Unicorn’’ (sur l’album précédent), très intéressent. Dans ‘’Adoration for None’’, Randy de Lamb of God met sa voix au service des nos amis français pour un résultat troublant de brutalité. ‘’The Art of Dying’’ se démarque par son introduction aux sonorités mystérieuses, tandis que ‘’Vacuity’’ est une pièce puissante au rythme très prononcé.

Que retenir de cette dissection? Un excellent album pour sûr. Gojira reste fidèle au son qui le caractérise, peut-être trop fidèle parfois, mais toujours est-il que ce CD est une valeur sûre. Si vous aimez le Death progressif et technique, vous ne serez pas déçu.


  Note de MU : 9/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau