Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2476
Nouvelles: 27667
Entrevues: 117
Critiques en Vrak
Groupe: Sinisthra
Album: Last of the Stories of Long Past Glories
Sinisthra nous vient de la Finlande et il a été créé en 2000. Comme c'est le cas pour une grande quantité de groupes gothiques finlandais, ils ont opté pour une sorte de mélange gothique/heavy metal....
Groupe: Kvelertak
Album: Kvelertak
Un petit buzz souffle sur ce groupe norvégien qui captive le monde entier par son amalgame sonore qui comprend les rythmiques punks et saligaudes d’un Turbonegro en plus des...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: HolyHell
 Album: Apocalypse (2007)
Note:
7.5/10
Style : Symphonic Metal

Compagnie : Magic Circle Music

Format : Single

Liste des pistes :

01. Apocalypse
02. Resurrection
03. Phantom of the Opera (Live)
04. Last Vision
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : François Toutée
 
François Toutée
- Holyhell ? Mais qu’est ce donc que ça ?
- C’est très simple, cher lecteur. Holyhell, c’est un groupe de Métal Symphonique avec une femme au chant …
- Ah, Nightwish
- NON ! Pas Nightwish !
- Mais alors, quelle différence ?

- C’est très simple, cher lecteur. Tout d’abord, notons que Holyhell utilise exclusivement du chant féminin au contraire de Nightwish qui utilise aussi le chant masculin de Marco. Ensuite, Holyhell comprend dans sa formation deux guitaristes talentueux, et par conséquents des solos de shreds rapides et furieux y sont bien plus présents que chez leurs collègues Finlandais. Finalement, le son de Holyhell tire beaucoup plus d’inspiration de Manowar (Joey Demaio, bassiste de ce même groupe, étant d’ailleurs le producteur de Holyhell) que de Nightwish. Pour preuve, le groupe utilise à outrance le riff de basse en triolet supporté par une batterie simple et un style de voix déjà entendue dans Warriors of the World et beaucoup d’autres. Les refrains entrainants et taillés pour le live sont d’autres caractéristiques que les deux groupes partagent.

- Mais alors, que contient cet EP, et que vaut-il ?
Cet EP contient quatre chansons. Le disque commence de belle manière avec Apocalypse, un titre classique mais très dynamique. Les mélodies simples et accrocheuses ainsi que la voix magnifique contribuent à faire de cette pièce une excellente introduction.

- Et ensuite ?
- Du calme cher lecteur. En effet, la prochaine pièce, Resurrection, est beaucoup plus lente. C’est n’est pas ma préférée, en raison d’un léger manque de dynamisme dans les couplets et de Maria Breon qui met trop d’effet dans sa voix. En troisième place, on retrouve une reprise astucieuse de Phantom of the Opera (ce qui n’est pas sans rappeler la ressemblance avec Nightwish), avec comme invité nul autre qu’Eric Adams, chanteur de Manowar. La chanson est excellente, malgré une entrée un peu longue, mais la combinaison des deux voix et le talent des musiciens sont très appréciables. Pour finir, on à le droit à Last Vision. Ce morceau est intéressent, mais manque de dynamisme, il sort beaucoup mieux en live.

- Mais alors, me conseilles-tu l’achat de cet EP ?
- Si tu aimes le Power Metal, le Manowar « moderne » et Nightwish, cet album a tout pour te plaire. Néanmoins, je pense que le groupe a beaucoup plus de potentiel que le disque ne le laisse paraître. Un groupe à voir en live pour l’apprécier pleinement.


  Note de MU : 7.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau