Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2467
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Carcass
Album: Heartwork
Nous venons de connaître la fin des années 80, une période pendant laquelle le thrash metal reignait haut la main. De la fin de cet ère jusqu'au début des années 90, un nouveau genre de musique...
Groupe: Elias Viljanen
Album: Fire-Hearted
Même si Elias fait maintenant partie de la formation Sonata Arctica, il trouve le temps pour continuer sa carrière solo. Pour ce troisième album solo, il est entouré de Jari Kainulainen (Evergrey) à...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Taraxacum
 Album: Spirit of Freedom (2001)
Note:
6.0/10
Style : Heavy Metal

Compagnie : MTM

Format :

Liste des pistes :

01. Spirit of freedom 
02. Blast off 
03. Alone 
04. Circle of fools 
05. Delirium 
06. Life goes on 
07. Never let you go 
08. Believe in you 
09. Think! 
 
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Nexorak
 
Je suis allé au magasin pour m’acheter l’album du projet solo du bassiste, Tobias Exxel de la formation très populaire Edguy. Ouf! Pourquoi je ne l’ai pas écouté avant de me rendre chez moi ? Tant pis. Premièrement, on est très loin d’Edguy, quoique Hellfire Club s’y rapproche un peu. C’est pas un album de Power Metal mais de Hardrock! Dans tous les sens du terme. En écoutant cet album, je me voyais de retour aux années 80 avec le hardrock américain. J’ai même eu de la difficulté à croire que ce soit un produit qui venait de l’Europe. Bon. Peut-être que les Européens ne sont pas habitués à ce genre de musique mais en Amérique du Nord, on a été plus que saturé. En tout cas, moi, je l’ai été.


La voix me fait rappeler par endroit, Tobias Sammet. Le chanteur Rick Mythiasin possède le même genre d’intonation et de petits calls que Tobi d’Edguy. Bon. Mise à part, le manque flagrant d’originalité et même de mélodies accrocheuses, Taraxacum est sauvé par sa production du tonnerre réputée par les albums d’AFM Records. Je ne sais pas à quoi Tobias Exxel à penser avec ce projet en réalisant du même coup les tracks de basse et de guitares à la fois. Les riffs de guitares sont très basiques ainsi que les solos. Bon. On peut souligner la présence de Felix Bohnke (drummeur d’Edguy) sur la chanson 2 et 9. Et qu’est-ce que cela change ? Pas grand-chose.


La structure des chansons possède des arrangements plutôt douteux qui ne coulent pas toujours très bien dans l’oreille de l’auditeur. Mes chansons préférées, euh, il n’y en a pas qui m’ont accrochées. C’est pour tout vous dire et ce, malgré un bon son. En fait, peut-être que Tobias cherchait à percer le marché américain avec cet album. Hum, désolé, c’est un peu passé date comme style de musique. Et de plus, les Américains vont supporter des bands de « hardrock » provenant de chez eux bien avant ceux qui viennent d’outre-mer. C’est un bel effort ? Mais en vain. Je crois qu’il aurait dû laisser l’écriture des chansons à Tobias Sammet car ce dernier, nous a quand même pondu des albums « Avantasia » fort intéressants.


  Note de MU : 6/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau