Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2463
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Anonymus
Album: Stress
Après un album très bien reçu des fans québécois, Anonymus reviennent en force avec un deuxième album avec encore plus d'énergie, plus d'agressivité, plus de Metal!


Pour la première...
Groupe: Interria
Album: EP 2006
Né des cendres du groupe Dying Tears, Interria est originaire de Paris, en France. Leur histoire a débuté lorsque Jenni Signorino, Stef Montiel, Julie Henau et Manu Solive décident de...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Ion Dissonance
 Album: Minus The Herd (2007)
Note:
7.5/10
Style : MetalCore

Compagnie : Century Media

Format : CD

Liste des pistes :

01. Surge, The
02. Through Evidence
03. Kneel
04. Shunned Redeemer
05. You Shouldn't Be Alive
06. Scorn Haven
07. Of Me...Nobody Is Safe
08. Untitled
09. Void of Conscience
10. Tarnished Trepidation
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Après deux albums, démos et un album divisé, le groupe metalcore montréalais Ion Dissonnance était de retour en 2007 avec son troisième album, "Minus The Herd", sur Century Media. Premier album avec le nouveau chanteur, Gabriel McCaughry, il fallait se demander si la marque de commerce du groupe allait changer. Et bien, il faut croire que non et la formation demeure avec son mélange efficace metalcore/death metal avec quelques passages grind au vocal.

Sur la majorité des pièces, dont "Shunned Redeemer", nous avons droit à un changement de rythme omniprésent. Outre l'aspect technique qui demeure excellent, agressif à souhait et typiquement violent à la Ion Dissonnance, le tout risque surtout de restreindre le public encore plus. Par cette phrase, je fais surtout allusion au côté moins accessible de la sonorité. Décapant sans relâche avec son défoulement, Ion Dissonnance semble tirer de plus en plus son jeu de l'ensemble musical metalcore. Un vocal "growl", mais qui est bien mixé aux mélodies agressives et à certains moments où les vocaux servent à apporter une ambiance un petit plus unique aux pièces.

"You Shouldn't Be Alive" continue sur la lancée des multiples puissances variables, et c'est probablement ce qui déstabilisera beaucoup les auditeurs qui ne sont pas habitués à cette variante dans le metalcore conventionnel.

Également, Ion Dissonnance ajoute de la puissance à sa musique grâce aux guitares, qui sont très solides, incluant la pièce "Scorn Haven". Du côté de la production, elle donne bien le crédit à la musique de Ion Dissonnance et il ne fait pas de doute que la brutalité est au rendez-vous. Parlant de brutalité, elle est présente par tous les mélanges des styles que le groupe effectue au cours du disque. Même s'il sera difficile de nous garder en mémoire une pièce précise de cet album, il va rendre très heureux les amateurs de Despised Icon et Meshuggah. Le Québec garde son énergie bien particulière dans cette variante musicale.

Dans l'ensemble, "Minus The Herd" est un album bien réalisé, c'est certain qu'il va intéresser les amateurs de mathcore, metalcore, deathcore, etc. Par contre, il faut être prêt à être présenté à une horde de changements de rythme de Ion Dissonnance.


  Note de MU : 7.5/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau