Recherche MU :
Groupes: 1308
Critiques CD: 2477
Nouvelles: 27666
Entrevues: 119
Critiques en Vrak
Groupe: Atakhama
Album: Existence Indifferent
Atakhama, groupe de death métal de la Finlande, s’est fondé à la suite de la « mort » du groupe de black métal Funeris Nocturnum, en 2004. Qualifié comme un groupe de death métal, nous pouvons...
Groupe: Black Lotus
Album: Harvest of Seasons
Ici au Québec, nous avons pu voir la constante évolution de notre scène Black Metal dans les dernières années ainsi que regarder de nombreux groupes émergés. Cependant, nous entendons beaucoup moins...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Zerovolume
 Album: Squilibri (2007)
Note:
4.0/10
Style : Rock Électronique

Compagnie : Indépendant

Format : CD

Liste des pistes :

01. Squilibri
02. Silenzi Radio
03. Club Rockstar
IV) Through the Fields of Memories Interlude
05. Fotografia
VI) A Dream of Falling Interlude
07. In Volo
VIII) Echoes of Emotive Interferences Interlude
09. Elettrorivoluzioni
10. Narcolettica
11. Allucinazioni
XII) The Columbia Black Box Interlude
13. Astronauti
14. Stereovertigini
15. Autouomo
16. Effetti Collaterali
MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Attention, je voudrais immédiatement souligner que "Squilibri" de Zerovolume est du rock électronique très pop, nous sommes loin du côté plus heavy du style habituel. Première surprise, les paroles sont en Italien, ce qui est tout de même assez original. Seulement, il est dommage que leur site internet et leur myspace ne possèdent pas au moins l'anglais.

Cependant, je ne pourrais pas reprocher à Zerovolume de chanter en Italien, c'est assez rare et le fait de garder cet aspect apporte de la variété à une production. Il y a quelques phrases en anglais, mais elles sont peu nombreuses. Avec une orientation musicale donnant une impression plutôt festive, le résultat dès "Silenzi Radio" n'est pas vraiment concluant. Le disque est basé sur ce sentiment, celui d'avoir de puissants refrains accrocheurs, mais tout autour semble incomplet.

Ensuite, "Club Rockstar" et "Through the Fields of Memories" continuent sur ligne de pensée du début, mais certains moments sont mal présentés et nous venons à perdre le contrôle auditif de notre esprit. Afin de souligner encore plus l'effet de l'époque des vieux claviers pour enfant, nous avons la pièce "Elettrorivoluzioni" qui débute avec cette sonorité inquiétante.

En général, il y a une base dans la plupart des titres, mais un grand manque de finition. Le côté électronique est souvent bien exploité, mais il perd rapidement la suite logique des choses. Le vocal pourrait avoir plus de puissance, puisqu'il semble écoeuré de chanter à plusieurs endroits. Bref, Zerovolume a un certain potentiel, mais il est encore loin de pouvoir accrocher un public extérieur. J'adore la langue italienne dans le groupes rock et metal, mais il faudra encore perfectionner avec la suite de "Squilibri". La plus intéressante est la ballade électro "Astronauti", qui semble assez complète.

MySpace: http://www.myspace.com/zerovolume


  Note de MU : 4/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau