Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2458
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112
Critiques en Vrak
Groupe: Korpiklaani
Album: Voice of Wilderness
C'est avec grand plaisir que je vais vous faire découvrir un groupe provenant des forêts finlandaise, amants de grands festins, accompagnés de bières, beaucoup de bières!

Korpiklanni...
Groupe: Lacrimae Mortalium
Album: L'ange de glace
Lacrimae Mortalium est une formation montréalaise qui œuvre dans un style peu exploité et qui tarde à être reconnu dans notre belle province. Plus précisément, elle se situe dans un registre Doom...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Avantasia
 Album: Lost In Space Part 1 (2007)
Note:
6.0/10
Style : Power Metal

Compagnie : Nuclear Blast

Format :

Liste des pistes :

01. Lost In Space
02. Lay All Your Love On Me (ABBA cover)
03. Another Angel Down (feat. Jorn Lande)
04. The Story Ain't Over (feat. Bob Catley & Amanda Somerville) 05. Return To Avantasia
06. Ride The Sky (feat. Eric Singer)

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Guillaume Cyr
 
Guillaume Cyr
On avait reproché à l’époque à Tobias Sammet d’avoir repris exactement le même style musical que Edguy dans son projet Avantasia. Avec comme seule différence la liste incroyable d’invités de choix. Toutefois, Edguy a évolué depuis vers un style beaucoup plus hard rock avec les albums « Hellfire Club » et « Rocket Ride ». Alors, pour les amateurs de power métal, l’annonce de la sortie prochaine d’un troisième chapitre au célèbre opéra métal avait de quoi en réjouir plus d’un et a donné à plusieurs l’espoir d’y retrouver le même génie créatif.

Par contre, avant sa sortie en début de 2008, le chanteur allemand nous fais patienter avec deux singles intitulés « Lost in Space part I » et « Lost in Space part II ». Pourquoi critiquer deux disques dans une seule et même chronique ? Parce que les deux albums portent le même nom, arrivent en magasin la même date et qu’ils sont à toute fin pratique identiques.

Les deux singles commencent avec la ballade « Lost in space » qui apparaîtra sur l’album. Tobias n’a jamais été réputé pour composer des ballades grandioses. Toutefois celle ci fait tout simplement peur. On est loin d’y retrouver la même puissance que sur les Avantasia précédents. C’est rock, mièvre et à la portée de n’importe quel groupe de composer ce genre de pièce. De plus, les deux singles contiennent également chacun un hommage à un groupe de rock : « Lay all your love on me » de ABBA et « Dancing with tears in my eyes » de Ultravox. Ces pièces représentent très bien le nouveau son d’Edguy soit du hard rock joué de façon plus agressive. Avec de telles pièces, on est en droit de s’inquiéter de la direction musicale que prendra l’album.

Toutefois, l’espoir demeure. Quelques pièces au tempo plus rapide et au son rappelant celui des Avantasia précédents sont présentes. « Promised Land », « Scary Eyes » et « Another Angel Down » au solo des plus jouissifs pour l’oreille. De plus, la voix de Tobias ainsi que celle des invités y sont toujours aussi belles, justes et puissantes. Spécialement celle rauque et rugissante de Jorn Lande, ancien chanteur de Masterplan. Il y a également la midtempo « The story ain’t over » qui rappelle par son ambiance celle que l’ont pouvait retrouver sur « Breaking Away » et qui nous rassure sur le fait que le chanteur de Edguy n’a pas encore perdu son talent de composition. Pour ce qui est du reste c’est plutôt anecdotique. : une pièce instrumentale (Return to Avantasia) qui sera évitée dès la seconde écoute, une pièce de hard rock (Ride the Sky) qui tranche totalement avec le style épique d’Avantasia et une autre ballade très ordinaire (In my defense).

Evidemment, les fans d’Avantasia de la première heure achèteront ces disques de toute façon, mais pour les autres, les singles ne valent pas la peine. Vaut mieux investir son argent ailleurs. Ils ont de plus la fâcheuse caractéristique de semer l’inquiétude en ce qui concerne la qualité de l’album à venir. Il aurait été souhaitable d’avoir qu’un seul single avec les 5-6 meilleures pièces, là c’est plus un coup de marketing de mauvais goût.


  Note de MU : 6/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau