Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
BARF
Anonymus
Stitched Up Heart
Spirit Adrift
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2467
Nouvelles: 27667
Entrevues: 115
Critiques en Vrak
Groupe: Freedom Call
Album: Eternity
Jamais deux sans trois. Lorsque j’ai écouté quelques pièces du nouveau Freedom Call au magasin, je me suis dit « Bon, c’est encore la même chose que les deux autres albums précédents, il n’y a pas de...
Groupe: Evemaster
Album: MMIV Lacrimae Mundi
"Lacrimae Mundi MMIV", le nouvel album du groupe Evemaster. Ils font partis de cette vague de groupes black metal mélodique avec quelques influences doom. Ne connaissant pas la formation, je ne...
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 Groupe: Nuclear Blast Allstars
 Album: Into The Light (2007)
Note:
8.0/10
Style : Heavy Metal

Compagnie : Nuclear Blast / PHD Canada

Format : CD

Liste des pistes :

01. Dirty Wings (avec Tobias Sammet)
02. Terrified (avec Peter Peavy Wagner)
03. Ruling The World (avec Tony Kakko)
04. Death Is Alive (avec Mats Leven)
05. Bloodsucker (avec Marcel Schmier Schirmer)
06. Slaves To The Desert (avec Hansi Kürsch)
07. A Perfect Day (avec Andi Deris)
08. Eternally (avec Oddleif Stensland)
09. Inner Sanctuary (avec Marco Hietala)
10. In The Picture (avec Tarja Turunen)

MU Interactif
Critiques des Membres
Plus d'information
Fiche de l'artiste
Toutes les nouvelles
Toutes les critiques
Tous les compte-rendus
 
 Auteur : Marc Desgagné
 
Marc Desgagné
Vous avez peut-être entendu parler de "Into The Light" de Nuclear Blast Allstars, mais je vais expliquer un peu plus l'idée derrière l'album et les moments forts que nous pouvons trouver à travers ces 10 pièces. La compagnie Nuclear Blast fêtait ses 20 ans et il y aura un spectacle spécial le 27 octobre avec Blind Guardian, Dimmu Borgir et notre fierté québécoise, Kataklysm. Pour faire les choses en grand, Nuclear Blast a eu l'idée de produire un album spécial pour leur anniversaire. Alors, Victor Smolki (Rage) s'est fait demander de s'occuper de ce disque, il a composé la musique. Toutefois, il fallait rendre ce disque encore plus unique, alors 10 chanteurs ont chanté sur cet album. Un détail très intéressant, plusieurs chanteurs se trouvaient dans un territoire musical moins exploité en public.


Tout d'abord, je dois avouer que le disque a une sonorité très près de Rage en raison de l'apport de Smolki aux guitares. Donc, Tobias Sammet (Edguy) pose sa voix sur "Dirty Wings" en ouverture. Il faut l'accorder, Tobias avait déjà opté pour un type de vocal plus près de ce style sur la dernière sortie de Edguy. Par la suite, il était évident que Smolki allait retrouver son collègue de Rage pour au moins une pièce, ce qu'il a fait avec "Peter Peavy Wagner" sur "Terrified". Maintenant, on se dirige vers la Finlande avec Tony Kakko, qui démontre sa voix sur une pièce heavy metal, "Ruling The World". Il se débrouille bien et les claviers sur cette pièce sont bien présents. Cependant, ce n'est pas la plus efficace du disque. Pour ce qui est de Mats Levén, il offre sa voix, plutôt sombre, sur "Death Is Alive". Il dit avoir voulu donner un effet "live" à sa voix et il est accompagné de Jen Majura au vocal pour ce morceau à saveur goth/heavy mélodique. La voix du groupe Destruction, Marcel 'Schmier' Schirmer, n'allait pas se contenter de chanter sur une pièce calme, puisqu'il amène un aspect thrash metal au disque avec "Bloodsucker". Elle est excellente et les amateurs du groupe devraient aimer.

Ensuite, pourquoi ne pas continuer avec Hansi Kürsch? Avec un effet pratiquement électro à certains endroits sur "Slaves To The Desert", nous voyons le chanteur de Blind Guardian sous une autre facette. Le disque continue avec Andi Deris, qui s'est fait beaucoup connaître dans le groupe Helloween. Il est présent sur "A Perfect Day" et il apporte à son tour sa touche spéciale. Nous pouvons aimer ou ne pas aimer les chanteurs de ce disque, mais il faut admettre que leur vocal est réellement unique. La mer arrive sur "Eternally" avec le chanteur Oddleif Stensland du groupe prog/power metal Communic, une formation qui est un peu moins connu. C'est l'une des rares pièces plus sentimentales de l'album. Pour être franc, j'avais surtout hâte d'entendre Marco Hietala (Nightwish) sur "Inner Sanctuary". Dernièrement, il a d'ailleurs frappé très fort avec "Master Passion Greed" sur le dernier album de Nightwish, "Dark Passion Play". Encore une fois, Hietala se débrouille bien en solo. La pièce demeure mélodique, je serais curieux de voir les résultats sur une pièce heavy/thrash. Finalement, le disque se termine avec l'ancienne chanteuse de Nightwish, Tarja Turunen, avec la pièce "In The Picture". Le morceau est influencé des années 80 et il est dans un style heavy metal, bref nous ne sommes pas habitués d'entendre Tarja à ce niveau. Personnellement, la pièce ne m'a pas renversée.


Dans l'ensemble, il n'y aura peut-être pas de classique dans "Into The Light", mais plusieurs pièces sont vraiment agréables à écouter et sortent du cadre habituel du chanteur ou de la chanteuse. Sans aucun doute, il s'agit d'un beau cadeau produit par Victor Smolki de Rage pour les 20 ans de Nuclear Blast.


  Note de MU : 8/10 Note des Membres : --/10  

Classification des styles ?
Critique de votre album?

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau