Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
Seven Kingdoms
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2454
Nouvelles: 27667
Entrevues: 111

08:10:15 - Alice Cooper / Econoline Crush (Mtl)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 15 octobre 2008 au Théatre St-Denis de Montréal
Photographe: Patryk Pigeon
Compte-rendu: Sophie LeMay

Les spectacles rock au Théâtre St-Denis sont chose rare. C’est pourtant là que s’arrête le Psycho-Drama Tour pour les fans québécois. Et c’est au groupe Econoline Crush que revient la tâche de réchauffer la salle déjà assez bien remplie. Les musiciens ont une belle énergie et mettent tout de suite le public à l’aise. Leur rock à la limite du hard rock s’écoute bien, avec des rythmes entraînants et des mélodies accrocheuses. Le chanteur Trevor Hurst est particulièrement en voix, avec ses intonations qui rappellent facilement un autre rockeur à la tignasse blonde, Billy Idol. Nous avons eu droit à 30 minutes d’un spectacle composé des chansons les plus connues du groupe et de quelques-unes de la dernière parution, Ignite, ainsi qu’à seulement deux petits mots en français, ce qui n’est pas beaucoup pour des fellow Canadians

Après un entracte relativement court, Alice Cooper et sa troupe envahissent les planches pour une soirée où se mêlent rock et arts de la scène à saveur morbide. Dans un décor assez simple aux allures de toiles d’araignée, les personnages prennent place et la magie s’opère. Il y a toujours quelque chose à regarder – Alice, bien sûr, mais aussi ses musiciens qui ont aussi un fort charisme et qui s’amusent parfois à taquiner les figurants, morts ou vivants. Parmi ces figurants, notons la présence de Calico Cooper, qui suit son père dans ses tournées depuis quelques années et qui a hérité de son sens du spectacle en plus de faire preuve d’un talent de danseuse et de gymnaste. Quelques autres personnages font également leur apparition tout au long de la soirée, dont une présence très réussie sur fond de brouillard pour Welcome to my Nightmare. Alice, fidèle à lui-même, se met dans la peau du narrateur de chaque chanson avec l’aide de quelques accessoires, dont la majorité sont ensuite lancés dans la foule, au plus grand plaisir des fans. Il nous offre une série de chansons choisies parmi les succès de sa longue carrière et deux nouvelles pièces, sans pour autant mettre de côté son album précédent comme le font de nombreux artistes. En général, la sélection est assez semblable à la tournée de Dirty Diamonds et c’est l’aspect théâtral qui a été repensé, particulièrement avec le remplacement de la traditionnelle guillotine par un autre instrument de mise à mort : la potence. Même si le trucage est loin d’être digne de Houdini, le peuple applaudit à tout rompre alors que la vedette de la soirée se balance au bout d’une corde sur la scène. Somme toute, le spectacle aura encore une fois ravi le public montréalais qui réserve toujours un accueil très chaleureux au roi du shock rock.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 08:10:15 - Alice Cooper / Econoline Crush (Mtl) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau