Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
Seven Kingdoms
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2454
Nouvelles: 27667
Entrevues: 111

06:12:20 - Amon Amarth / Gojira (Qc)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 20 Décembre 2006 à Salle Multi du Complexe Méduse de Québec
Organisateur: CDM
Photographe: Yves Gagnon
Compte-rendu: Guillaume Cyr

Mercredi le 20 décembre avait lieu au complexe Méduse de Québec le party de Noël de CDM. Pour l’occasion, les groupes Gojira et Amon Amarth étaient invités. C’était aussi la chance d’avoir un avant-goût de la version supérieure du site internet de CDM, de recevoirs des sacs-cadeaux et de pouvoir gagner un an de spectacles gratuits. Alors, plusieurs raisons étaient valables pour s’y présenter : voir le nouveau site, supporter un des groupes présents ou tout simplement passer une soirée agréable entre metalleux comme beaucoup l’ont fait.

Avant que le spectacle commence, le vice-président de CDM est donc venu nous présenter les changements apportés au site. Pour ce qui est du contenu, il y aura très peu de nouveautés. Seront encore présents les critiques, les photos, les biographies, les entrevues et le forum. Par contre, la section Chemin de l’enfer sera de retour. Une section dans laquelle il y aura des comptes-rendus de divers spectacles. En fait, l’innovation vient principalement du graphisme et de la mise en pages. Le site sera plus attirant visuellement, plus agréable à naviguer et plus facile à administrer. Des problèmes techniques ont fait en sorte que nous n’en avons que très peu vu en fin de compte et la présentation n’a duré qu’une quinzaine de minutes. Nous avons eu droit également à la présentation de l’équipe CDM et à la divulgation de quelques nouvelles comme la venue de Sonata Arctica en septembre prochain. Sans grande surprise, la nouvelle a été accueillie avec un manque total d’enthousiasme de la part de la foule.

Peu de temps après, les Français de Gojira sont arrivés sur scène et d’entendre leur accent fût un vrai délice. Une minorité seulement les connaissait. Ceux-ci ont dû être satisfaits puisque le jeu des musiciens était très juste. Par contre, la foule en général n’a pas beaucoup embarqué puisque leur musique est difficile d’accès. Gojira joue un death metal mélodique assez expérimental. Les pièces se ressemblent beaucoup et les mélodies s’enchaînent de façon discontinue. Il y avait quelques passages pendant lesquels nous pouvions « headbanger », mais ils ne duraient que très peu de temps. Soulignons par contre le solo de drum impressionnant qui nous a été offert. De plus, le chanteur avait énormément de charisme et mettait beaucoup d’énergie dans sa prestation scénique ce qui jouait en leur faveur. Aussi, les musiciens sont très poseurs, un régal pour les photographes. Bien que ce ne soit pas une erreur de les avoir mis en première partie d’Amon Amarth, le style est définitivement trop différent pour avoir plu à la majorité.

Est arrivé ensuite le moment que les barbares metalleux présents attendaient depuis plus de deux mois : la venue des Vikings d’Amon Amarth. À Québec, nous étions les seuls à avoir la chance des voir « headline ». C’était le dernier spectacle de la tournée et ils avaient préparé un setlist plus long que lorsqu’ils ouvraient pour Children of Bodom. Les Norsemans n’ont pas attendu le milieu du spectacle pour nous en mettre plein la vue. Dès le départ, ils ont joué « Valhall awaits me », « Runes to my memory » et « Death in Fire », des pièces phares de leur répertoire faisant ainsi embarquer autant les fans inconditionnels du groupe que ceux qui ne les connaissaient pas. Le setlist touchait à tous les albums sauf "The Crusher" et était axé principalement sur leur dernier album "With Oden on your side". Le spectacle s’est poursuivi avec d’autres hymnes guerriers accompagnés des célèbres mouvements de tête du chanteur pour se terminer avec la très martiale « Victorious March ». Une prestation exemplaire que les fans n’oublieront pas de si tôt. Amon Amarth non plus ne nous obliera pas. La foule leur en a donné également plein la vue. Le Québec est la dernière nation avec du sang païen, et on l’a prouvé. J’ai rarement vu une foule aussi dedans. Le devant de la clôture était déchaîné et il y avait dans le milieu de la salle un thrash intense qui est malheureusement devenu inutilement trop violent. Mention spéciale aussi aux nombreux guerriers du nord qui se sont dénudé le torse montrant fièrement leurs muscles et leurs bracelets de cuir. Un bel hommage au chanteur. Le spectacle d’Amon Amarth est sans aucun doute un des meilleurs de l’année tous styles confondus et certainement LE party de l’année. On ne pouvait pas la terminer d’une meilleure façon. Gageons que ce ne sera pas la dernière fois que nous allons voir Amon Amarth « headline » à Québec.

Liste des pièces d'Amon Amarth:

Intro Valhall awaits me
Runes to my memory
Death in Fire
Fate of norns
1000 years of oppression
With oden on our side
Asator
An ancient sign of coming storm
Cry of the black birds
Last with pagan blood
Once sent from the golden hall
God of war arise
Pursuit of vikings
Versus the world
Victorious March


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 06:12:20 - Amon Amarth / Gojira (Qc) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau