Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2463
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

19:09:25 - Delain / Amorphis / Anneke Van Giersbergen (Qc)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: Le 25 Septembre 2019 l'Imprial Bell de Qubec
Organisateur: District 7 Production
Photographe: Julier Voyer
Compte-rendu: Sylvain Carrier

Belle soirée eccléctique proposée par District 7 Production à l'Impérial Bell mercredi soir dernier, alors que les formations Amorphis et Delain étaient de passage à Québec, accompagnée de la sublime Anneke Van Giersbergen.

C'est d'ailleurs cette dernière qui débutait la soirée, armée de sa guitare acoustique, seule sur la scène. Surprise! Rarement, très rarement aura-t-on vu une première partie dans un spectacle de heavy métal se présenter en solo, sans aucun partenaire de scène, et mon scepticisme face à la réaction potentielle de la foule allait bientôt être effacé. Il faut savoir que le charisme de la néerlandaise est indéniable, elle qui a une voix d'or et un talent incroyable. Elle nous proposera un melting-pot de pièces acoustiques diverses, allant de covers de Dolly Parton, Ayreon, Devin Townsend Project, Audioslave et Pink Floyd, et Iron Maiden en passant bien sûr par des pièces de son groupe d'antan, The Gathering (ceux qui ont vécu le heavy metal du début des années 2000 se souviendront peut-être...). La foule est dans le silence le plus complet lors de la prestation, mais un silence empreint de respect, d'admiration pour cette sublime artiste. Bien sûr, certains n'auront pas apprécié, puisque ça détonne un peu du genre. Évidemment. Toujours est-il que la magie installée chez les amateurs, la communion avec le public, wow... quelle jolie pièce d'anthologie!

Suivra ensuite le programme principal, si on peut l'appeler ainsi. Amorphis embarque sur scène sous les acclamations de la foule, eux qui en sont à leur troisième passage en moins de 3 ans dans la Vieille Capitale. Initalement, le spectacle devait se produire à la Salle Multi, mais le spectacle a été déplacé à l'Impérial Bell, probablement dans le but d'accueillir davantage de spectacteurs. Cela dit, on voit bien que les amateurs sont espacés un peu partout dans la salle, ce qui donne l'impression que l'ambiance est moins « intense » qu'à l'habitude. Toujours est-il que les Finlandais donnent toujours tout ce qu'ils ont sur la scène, et on le constate dès les premières notes de l'excellente The Bee, pièce qui ouvre d'ailleurs le plus récent opus du groupe, Queen of Time. Le groupe proposera ensuite The Golden Elk, étonamment entonnée en choeur par les amateurs massés au parterre. On revisitera un peu le passé avec Sampo, puis on le refera un peu plus tard avec My Kantele et Black Winter Day. L'énergie dégagée par le groupe est toujours aussi contagieuse, avec un Tomi Joutsen qui mène la bande de main de maître. Mention spéciale à Santeri Kallio, aux claviers, qui semble ressentir chaque note jouée dans tout son corps. Dans la catégorie « gars qui aime sa job », il remporte la palme! Amorphis proposera des pièces récentes qui ne manquent pas de soulever la foule telles que The Four Wise Ones, Daughter of Hate et Wrong Direction, puis proposera en fin de parcours la superbe Amongst Stars, pendant laquelle les Scandinaves seront accompagnés sur scène par Anneke Van Giersbergen. La prestation se terminera alors que la foule s'époumonne sur la tradionnelle House of Sleep, classique intemporel du groupe. Comme le bon vin (allô les clichés), Amorphis s'améliore avec le temps et en a encore une fois effectué une brillante démonstration!

Formation de plus en plus populaire, c'est Delain qui a la mandat de terminer la soirée, alors qu'un mini-exode d'amateurs est constaté. La salle semble résolument plus vide lorsque la bande de Charlotte Wessels embarque sur scène. Toujours est-il que les amateurs restants sont réactifs et réservent un chaleureux accueil à la formation des Pays-Bas. Ceux qui ne connaissent pas la présence de scène remarque de Wessels seront rapidement impressionnés par sa performance, elle qui est toujours en cinquième vitesse, souriante, toute en voix. La groupe proposera des pièces d'une large partie de sa discographie durant sa prestation, débutant avec Burning Bridges, plus récente pièce du groupe qui démarre en trombe le spectacle. S'ensuivront une pluie de hits du groupe, sensible aux goûts des amateurs et ne proposant aucun temps mort. C'est ainsi que se succèderont April Rain, Stardust, Hands of Gold et Don't Let Go. La pièce We Are The Others constituera le clou de la soirée de par son air candide, mais si efficace. La prestation se terminera par The Gathering, concluantune soirée franchement variée dans les styles proposés.

C'est donc une soirée réussie que nous ont trois proposés les artistes en présence, malgré la foule éparse par moment. Prochain rendez-vous quelque part en octobre!


Rsultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 19:09:25 - Delain / Amorphis / Anneke Van Giersbergen (Qc) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avance
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrs
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oubli
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialit | FAQ MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits rservs.
>>> Si vous tes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicit : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagn - Programmation : Andrew Gagn - Samuel Falardeau