Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

19:09:01 - Demons and Wizards / Lizzy Borden / Tyr (Mtl)

Photos du spectacle
Tyr

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: Le 1er Septembre 2019 au Théâtre Corona de Montral
Organisateurs: Evenko, Greenland Productions
Photographe: Franois Morisset
Compte-rendu: Sylvain Carrier

Demons and Wizards, Lizzy et Tyr, 1er septembre 2019, Théâtre Corona

Enfin. Près de 20 ans après la sortie de son légendaire album éponyme, la formation Demons and Wizards foulait dimanche les planches du Théâtre Corona pour la première et possiblement la dernière fois, compte tenu de la complexité d'effectuer des tournées en raison des engagements d'Hansi Kursch (Blind Guardian) et Jon Schaffer (Iced Earth), dont ils sont les leaders respectifs. Les amateurs étaient légion à attendre patiemment d'entrer au Théâtre Corona, fin prêts à vivre une «once in a lifetime experience». Voici le compte-rendu de ce précieux moment d'anthologie!



Tyr

Fidèles à leur habitude, une poignée d'activistes anti-Tyr attendaient de pied ferme les fans, prêts à tenter de raisonner la masse concernant le «grinding» que pratique le chanteur Heri Joensen, une sanglante chasse annuelle à la baleine qui est assez gruesome et débattable. Aucun accrochage majeur n'a semblé éclater et tout semble avoir été fait dans le respect, ce qui au final est l'essentiel! Tyr embarque sur scène malgré les protestations sous le coup de 19h30 pour une prestation plutôt courte mais énergique, tel que Tyr sait si bien le faire. Débutant avec Blood of Heroes, le quatuor entame avec brio cette soirée tant attendue, enchaînant avec Mare of my Night. Rapidement, les fans se mettent de la partie et l'ambiance est déjà électrisante... on n'ose pas imaginer ce que ce sera plus tard! Le groupe originaire des Iles Faroe proposera un melting-pot de son arsenal folk metal contenant entre autres Trondur, By the Sword in my Hand et l'intemporelle Hold the Heathen Hammer High. Tyr est une valeur sûre pour débuter un spectacle, un peu moins lorsqu'ils headlinent, alors on ne pouvait demander mieux pour animer une foule conquise d'avance! Seule ombre au tableau: le manque d'interaction avec la foule est frappant, Joensen ne s'adressant aux amateurs qu'une seule fois durant la prestation et ce, en toute fin de parcours. On saura bien leur pardonner!

Lizzy Borden

Le choix de placer Lizzy Borden sur le bill de Demons and Wizards en a fait sursauter plus d'un il y a quelques mois, lorsque la tournée a été annoncée. La formation de Los Angeles ne plaît pas à tous, alors il y avait une certaine curiosité planant dans l'air à savoir le genre de performance à laquelle nous allions avoir droit. Comptant pourtant plus de 35 années d'existence, les Américains sont méconnus du grand public et c'est dommage, puisqu'il nous a été permis de constater toute leur énergie et leur talent! Le chanteur se présente sous plusieurs visages durant la prestation, costumé à souhait mais surtout, démontrant l'étendue de sa puissance vocale durant 45 minutes bien senties. Les autres membres du groupe sont au diapason, charismatiques à souhait, rappelant même la chimie contagieuse des musiciens d'Iron Maiden par moment (la comparaison s'arrête là, on s'entend)! Le groupe interpétera près d'une dizaine de pièces, notamment My Midnight Thing, Red Rum, There Will be Blood Tonight et Long May They Haunt Us, entre autres. Une solide, très solide prestation qui nous aura ouvert les yeux sur ce groupe trop peu connu qui aura assurément conquis de nouveaux amateurs!

Demons and Wizards

Ça y est. Le rêve d'un millier d'amateurs se réalise enfin alors que les lumières se tamisent à 21h40 pour laisser place à Demons and Wizards, sous des applaudissements assourdissants indiquant que la prestation en sera une mémorable, ne serait-ce que par l'énergie démontrée par les fans. Les décibels augmentent d'un cran lorsque Hansi Kursch se présente sur scène et le groupe commence en force avec Heaven Denies, dont le refrain nous hante depuis tant d'années. Les «Deadlands,Wastelands/Darkness Will Cover My Mind/And Oblivion Shall Reign» retentissent aux 4 coins du Théâtre Corona, hurlés par les fans qui s'époumonnent déjà. Bien qu'on perde un peu la voix du chant au départ, la situation est rapidement rétablie et c'est tant mieux, puisque la voix unique de Kursch est une expérience en soi. Poor Man's Crusade suivra, et dans l'interlude entre celle-ci et Crimson King, qui suivra, premier moment magique: une ovation de plus de 5 minutes est offerte à la formation, laissant les membres du groupe pantois, hébétés devant autant d'amour dirigé à leur égard. Il n'y aura jamais de doutes, et la plupart des groupes vous le confirmeront: les foules québécoises sont infiniment plus bruyantes que les autres en Amérique du Nord, et c'est encore plus vrai ce soir! Demons and Wizards revisitera la majeure partie de sa courte discographie durant sa prestation, alternant entre les pièces plus tranquilles (Love's Tragedy Asunder, Beneath These Waves et Wicked Witch, cette dernière étant doucement jouée sur un tabouret par Schaffer et Kursch) ainsi que celles qui brassent la cage et délient les tignasses (The Gunslinger, Terror Train, Tear Down the Wall, Gallows Pole). Évidemment, on ne pourra passer sous silence l'interprétation de deux pièces d'Iced Earth (Burning Times et I Died For You), interprétées avec brio, ainsi que de deux classiques de Blind Guardian (Welcome to Dying et Valhalla), entonnés en choeur par la foule. L'interaction d'Hansi Kursch avec la foule est simplement parfaite; régulièrement, il prend le temps de pousser quelques blagues, de nous mettre en contexte sur l'histoire entourant les pièces interprétées et de nous rappeler à quel point la foule est «fucking crazy», pour reprendre ses mots! La relation entre le chanteur et le public en est une spéciale, précieuse et mutuelle, le groupe rendant bien aux amateurs toute l'énergie transmise! La prestation se terminera théoriquement sur My Last Sunrise, qui démontrera toute l'étendue vocale de Kursch; absurde, vraiment, et c'est à se demander comment ce mec fait pour avoir encore autant de voix après tant d'années, c'est complètement fou! Un rappel sera commandé par la foule et on aura droit à Blood on my Hands, puis à une des plus grandes ballades de l'histoire du heavy metal selon l'auteur de ces lignes, Fiddler on the Green. Quelques larmes seront même versées par certains amateurs, l'intensité de la pièce étant tellement élevée. C'est la fin...

… Ou pas! Après un court caucus sur la scène pendant les acclamations finales de la foule, Schaffer et Kursch annoncent vouloir faire un cadeau aux amateurs en interprétant une pièce supplémentaire, Dorion, qu'ils n'ont jouées précédemment qu'à trois reprises durant la tournée. La récompense est stellaire, l'atmosphère est à son paroxysme; on ne peut que se demander comment un spectacle peut être meilleur tant la qualité est relevée, c'est incroyable! Demons and Wizards quittera triomphalement le scène vers 23h30, les amateurs ayant eu droit à près de deux heures de musique qui resteront gravées dans la mémoire collective. Le nom de la tournée est «A magical encounter with Demons and Wizards»; jamais, au grand jamais une tournée n'a portée un nom aussi représentatif de ce que les amateurs ont vécu en cette soirée inoubliable. Les amateurs du Québec en sont éternellement reconnaissants!


Rsultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 19:09:01 - Demons and Wizards / Lizzy Borden / Tyr (Mtl) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avance
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrs
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oubli
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialit | FAQ MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits rservs.
>>> Si vous tes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicit : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagn - Programmation : Andrew Gagn - Samuel Falardeau